UN ENDEX FAIT TERMINER UN EXERCICE MAJEUR TROIS SEMAINES D’AVANCE

 

BFC Wainwright, Ab. – L’exercice annuel MAPLE STORM s’est terminé après seulement quatre jours lorsqu’un ENDEX aurait été lancé à trois semaines de la fin.  La 25e Brigade de Valcartier s’était déployée début septembre pour son exercice majeur annuel confirmatoire alors que la Bleue DIV termine son cycle de Montée en puissance.  Plus de 5000 personnes, dont des éléments de la Division rouge et de la Division grise en plus d’Américains et de Britanniques participaient à l’exercice avant qu’il se termine abruptement.

En effet, plusieurs sources nous confirment qu’après une attaque de compagnie menée par la Cie E du 1er Bataillon du 22e Régiment d’infanterie le 12 septembre dernier, un ENDEX aurait été lancé par un des caporaux dont l’identité n’a pas été confirmée pour le moment.  «Lorsqu’on a terminé notre consolidation, j’ai dis à mes commandants de pelotons qu’on allait prendre une pause pour dîner, quelques secondes après j’ai commencé à entendre tout le monde crier ENDEX et se passer le mot… Mes genoux ont littéralement lâché… je savais qu’il était trop tard.»  Explique le major Ian Gagnon, commandant de la Cie E.  «Un de mes jeunes lieutenants criait à tue-tête d’annuler l’ENDEX… Pauvre fou… Comme si c’était possible d’annuler un ENDEX…»  Poursuit l’homme, visiblement dévasté.

COMME UNE TRAINÉE DE POUDRE

Interviewé à son retour prématuré de Wainwright, le colonel Marc D’Auteuil, commandant du 25e Groupe-Brigade Mécanisé du Canada, nous a expliqué que le ENDEX du 12 septembre avait fait le tour de toute la base en seulement 42 secondes et que cela a provoqué une réaction en chaine irréversible.  «Il faut comprendre que caller le ENDEX est une procédure militaire qui doit être respectée à la lettre, sinon ça pourrait causer trop de confusion et des accidents comme dans le passé.  Donc au ENDEX tout arrête d’un coup et immédiatement on tombe en phase de redéploiement… Sauf que là ça a été callé par erreur par un caporal quelque part…».

«Lors du ENDEX du 12 septembre, les gars se sont automatiquement assis sur leur stock là où ils étaient partout dans les secteurs et ont commencé à se passer de la chew et des Spitz et après peu de temps leur moral est passé de médiocre à acceptable.  Si on essayait de leur dire que le ENDEX était une erreur on aurait potentiellement une mutinerie sur les bras et croyez-moi, c’est mieux de juste laisser faire.»  Explique l’adjudant-chef Benoît Mireault, sergent-major de la 25e brigade.  «En plus au ENDEX  les gars de QM s’activent pour dé-signer le stock et pacter les p’tits pour pouvoir partir de là le plus vite possible.  On a pas de pouvoir sur les gars de QM vous savez, c’est pas comme si on pouvait leur dire quoi faire, leur convention collective nous en empêche…»  Termine l’homme grisonnant qui en est à son 31e exercice à Wainwright.

L’exercice MAPLE STORM, qui devait finir le 5 octobre, a donc prit fin mercredi dernier et la plupart des militaires de la brigade ont atterri aujourd’hui même et pourront reprendre leurs vies paisibles de militaires réguliers consistant principalement à essayer de terminer leur deck de piscine, maintenir leur vie de couple dysfonctionnelle et compter le nombre de jours avant leur libération des Forces.

Le ENDEX du 12 septembre 2018 a coûté aux contribuables plus de 15 millions de dollars et est le plus important en termes de conséquences depuis le fameux ENDEX du 16 avril 1973 qui avait fait plus de 16 morts et 78 blessés.

 

– Article par le caporal-chef Philippe Doucette pour Le Bleu et Or.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s