L’OPÉRATION DRAIN THE SWAMP 2018 EST LANCÉE

Montréal, Qc. – Hier matin, le général Yves Bonsecours, commandant de la Division Bleue du Canada, a annoncé en conférence de presse devant son état-major, le lancement de l’OPÉRATION DRAIN THE SWAMP 2018 qui se tiendra partout dans la province du 24 ou 28 septembre.  Cette opération interne est une initiative divisionnaire qui vise à obliger les capitaines 10 de QG à faire leur Test FORCE.  Si cela semble une idée quelque peu farfelue, le général Bonsecours nous a assuré qu’il prenait cela très au sérieux : « On a dans nos QG ce qu’on appelle des FORCE Test Dodgers, ce sont des capitaines 10 qui se faufilent de leur test physique annuel de toutes les façons possibles et cette année on compte bien les attraper tous » a expliqué le général, trois fois champion de triathlon au niveau canadien.

UN PLAN EN TROIS PHASES

Poursuivant sa présentation Powerpoint avec un élégant quad-chart classique, le général Bonsecours a précisé comment l’opération allait se dérouler.  « Croyez-moi, les capitaines 10 sont peut-être gras et lents, mais ils sont rusés comme des renards.  Des gros renards mangeurs de Jos Louis.  Ils savent très bien comment ne pas tomber dans le piège, mais cette année notre plan en trois phases nous assure de physiquement détenir les capitaines 10 de QG et les forcer à se mettre en PT et faire leur foutu test physique. »  Selon le général, le plan en trois phases ira comme suit : CORDON-FOUILLE-CAPTURE.

1. CORDON

Toujours selon le général Bonsecours, des NCO seront déployés à toutes les voies d’accès des QG de la division et des deux brigades de réserve et ils auront comme mandat d’attraper et de détenir les capitaines 10 de QG lorsqu’ils essayeront de fuir les bâtiments.  L’adjudant Dominique Simard en est à son septième DRAIN THE SWAMP : « Ces gars-là sont des professionnels.  On en attrape que très peu à chaque année.  Certains se cachent pendant toute la semaine entre les murs et dans les plafonds du QG.  On retrouve souvent des emballages de Jos Louis et des rouleaux de papier de toilette dans des camps de fortune dans des endroits qu’on pensait impossible d’accès… Je vous jure, ils sont prêts à tout pour pas faire leur Test FORCE…»

2. FOUILLE

Le général poursuit avec la suite du plan d’opération : « Lorsque le cordon est en place, la seconde phase débute.  On déploie alors des dizaines d’entraîneurs du PSP qui scrutent méticuleusement tous les recoins des QG.  C’est une tâche dangereuse et plusieurs sont blessés chaque année, mais les employés du PSP sont les meilleurs pour débusquer les capitaines 10 de QG qui se cachent.  Certains utilisent des pièges comme des fausses passes de congé ou des hot-dogs, mais ça attire généralement juste des capitaines 5 ou 6 de QG, plus petits et moins expérimentés… Le gros gibier est, lui,  bien plus difficile à débusquer… »

3. CAPTURE

Le général termine l’explication de son plan avec la phase 3, qu’il juge la plus risquée : « Lorsque les entraîneurs du PSP réussissent à débusquer un capitaine 10, celui-ci devient très dangereux et est prêt à tout pour éviter la capture.  Les gars et les filles du PSP essayent donc de le pousser vers une des sorties pour que nos NCO le capture vivant.  Je vous jure c’est pas beau à voir.  Quand on en attrape un, on doit le détenir, enlever son combat et l’habiller en PT… Avez-vous déjà essayé de mettre des shorts sur un hippopotame qui se sent en danger?  Ça peut vous tuer en trois secondes. »

DES CAPITAINES 10 BIEN PRÉPARÉS

Un capitaine 10 travaillant au QG de la Division et souhaitant rester anonyme nous a expliqué comment il s’est préparé pour DRAIN THE SWAMP 2018.  « J’ai mis plusieurs semaines à construire une réplique identique de moi faite avec des morceaux poulet cordon bleu volés à la cafétéria et comme vous pouvez voir je l’ai assise à mon bureau et la ressemblance est frappante.  J’ai aussi programmé mon Outlook pour répondre automatiquement PVI/PVA à tous les e-mails.  Ça devrait me couvrir pendant quelques jours le temps que je me faufile hors du bâtiment.  Quand ils vont découvrir la ruse, je serai déjà très, très loin! » termine le capitaine qui a réussi à éviter de faire son test physique de l’armée depuis 2002.

L’OPÉRATION DRAIN THE SWAMP 2018 engagera cette année plus de 300 employés militaires et civils et coûtera plus de 230 000$ aux contribuables.

 

– Article par le caporal-chef Philippe Doucette pour Le Bleu et Or.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s