LE MORAL ATTEINT DES SOMMETS DANS LES FORCES ARMÉES CANADIENNES

 

BFC Valcartier, Qc. – « Ce matin fut le plus beau matin de ma vie.  Le ciel d’azur embrassait les chauds et doux rayons du soleil qui berçaient doucement les fins nuages enveloppant les puissantes et parfaites montagnes dominant l’horizon de ces lieux magnifiques.  Les fleurs laissaient s’échapper un parfum délicieux alors que les rires d’enfants se baignant dans des fontaines de chocolat se faisaient entendre au loin.  Les canons ne tonnaient plus, le cœur des hommes étaient légers et libres, leurs visages habituellement lisses laissant entrevoir une fine repousse noire, blonde, rousse ou blanche.  Leurs visages étaient heureux et en paix.  Enfin. » nous a récité le caporal Kévin Fillion, un chauffeur de VBL du 2e Bataillon du 22e Régiment d’Infanterie, que nous avons accosté à sa sortie du Tim Hortons de la base de Valcartier ce matin.  « En plus, c’est la première fois que y’a pas de file au Tim pis qu’ils se trompent pas dans ma commande » ajoute l’homme visiblement non rasé et portant de toutes nouvelles Lowa aux pieds.

Le 26 septembre 2018 a été le jour ayant battu le record du moral le plus haut de toute l’histoire des Forces armées canadiennes.

En effet, l’adjudant-chef Rick O’Donnell, sergent-major des Forces armées canadiennes, a annoncé en fin de journée que le moral avait battu tous les records historiques aujourd’hui.  « Généralement, le moral est volontairement gardé à une moyenne d’environ 3.6/10 à travers les Forces, mais en cumulant les rapports de moral envoyés par les SMR en fin de journée, on a atteint un incroyable 9.2/10 ce matin.  C’est plus que lorsqu’on a arrêté de payer les gars avec des coups de poing dans la face en 1968 pis qu’on a commencé à leur donner une vraie paye en argent » ajoute l’homme entre deux histoires de son temps à Chypre et dans les Commandos.

Interrogés sur les sommets atteints par le moral pendant la journée, les militaires de Valcartier n’ont pas mâché leurs mots pour exprimer leur bonheur.  « On est au premier jour du BEARDFORGEN, on a eu le BOOTFORGEN v’là pas longtemps et le WEEDFORGEN est à nos portes.  J’veux dire, tout le monde sur la base est de bonne humeur.  Personne a envie de briser des choses ou de frapper des officiers »  nous indique le bombardier Luc Simoneau du 25e Régiment d’Artillerie Légère de Campagne.  « En plus, le CANEX a décidé de vraiment supporter les troupes pour de vrai et de faire un spécial.  Pour une fois ils vont avoir des prix sensés pour la journée donc je vais pouvoir finalement m’acheter une Ranger blanket qui coûtera pas 125$ » termine-t-il.  « Moi de mon bord, j’ai finalement réussi à trouver un acheteur pour ma Dodge Challenger neuve qui est en vente devant le bataillon depuis mon retour d’Afghanistan en 2009! » ajoute pour sa part le sergent Réal Bilodeau. « Ma conjointe, qui travaille au PSU de la base, m’a aussi dit que y’avait personne à la parade des malades ce matin.  Comme si tous les bobos du monde avaient disparus le temps d’une journée! » termine-t-il, la larme à l’œil.

UN TAUX DE PRÉSENCE SUR PARADE DE 100%

Toutes les unités de la base ont confirmé que 100% de leurs membres étaient présents sur parade ce matin.  Personne n’était en retard, AWOL ou en prison.  Une première selon l’adjudant Jacques Hébert du 2e Régiment Canadien de Blindés : « D’habitude chaque mercredi matin je vais chercher le p’tit Beaulieu et le gros Ouellette au poste de police de Québec mais étonnamment ce matin ils étaient là!  J’ai jamais vu ça! » dit l’adjudant Hébert.  « J’ai même vu des gars sourire aujourd’hui! » termine-t-il.

« Ce matin, les gars du bataillon se sont VOLONTAIREMENT mis en PT et on est tous allés courir en chantant.  Tout ça a fini en grosse bataille de chatouilles proche du champ de tir Batoche.  J’avais tellement de caporaux sur moi qui me chatouillaient que j’en pleurais de rire.  Quelle belle journée » nous a, pour sa part, dit le major Mike Lambert, commandant de la compagnie aéroportée du 3e bataillon du 22e Régiment d’Infanterie dans son uniforme de combat marron et bleu clair flambant neuf.

LE MORAL POURRAIT CONTINUER À MONTER DANS LES PROCHAINS JOURS

Plusieurs sources nous indiquent que le moral pourrait continuer à augmenter dans les jours à venir alors que plusieurs directives, s’annonçant tout aussi populaires auprès des troupes, sont en écriture présentement selon le Chef d’état-major de la Défense, le général Ron Dustan : « On travaille fort pour tenter de freiner le taux dramatique d’attrition de nos Forces armées.  On a plusieurs directives qui sortent ces temps-ci.  Évidemment, le BEARDFORGEN et le BOOTFORGEN, malgré les événements tragiques y étant associés, ont été très bien reçus.  Mais on en a d’autres qui s’en viennent.  Comme le MANCHES3/4FORGEN, le FUNNYHATTRIMMÉFORGEN, le CONDUIRESANS404FORGEN, le TUQUESANSGANTSFORGEN et le PUBESOIND’OUVRIRLEPOÊLEENDEHORSDELATENTEFORGEN » nous a indiqué le général Dustan en entrevue téléphonique.

Pour une fois, la journée s’est terminée sans bouchon de circulation interminable à la sortie de la base.  Les militaires ont pu retourner rejoindre leurs familles dysfonctionnelles reconstituées et la plupart ont profité d’une soirée BBQ tranquille en famille sur leurs patios jamais terminés.  C’était la journée la plus heureuse de l’histoire de nos Forces armées.

 

– Article par le caporal-chef Philippe Doucette pour Le Bleu et Or.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s