LE WAINWRIGHT LOCKDOWN DE MAI 2018 FINALEMENT LEVÉ

BFC Wainwright, AB. – Ce matin, le colonel Hugo Forest, commandant de la 25e Brigade de Valcartier, a annoncé la levée du Wainwright Lockdown 2018  qui est en vigueur depuis le 10 mai dernier. C’est quelques 900 militaires de Valcartier et environ 150 soldats américains qui seront enfin libérés des espèces de gros dômes blancs qui se trouvent à P12 sur la base de Wainwright, en Alberta.  Les militaires devraient retrouver leurs familles dysfonctionnelles d’ici quelques jours.

En effet, le colonel Forest a fait détenir les quelques 1050 soldats sous son commandement, participant à MAPLE RESOLVE 2018, après une brèche de sécurité majeure sur l’exercice.  Selon nos sources, un groupe de soldats (fort probablement des 22) auraient fait une brèche dans le concertina d’une zone secrète d’un détachement du 31e Régiment de Guerre Électronique (EW), dans le but de voler leur drapeau. « Évidemment la brèche dans une zone secrète est assez grave, mais le vol d’un drapeau, ça c’est extrêmement sérieux », nous a fait savoir le colonel Forest.

DES CONDITIONS DE DÉTENTION MISÉRABLES

Le 10 mai 2018, en plein MAPLE RESOLVE, les militaires de la brigade ont été formés sur parade avant d’être amenés à l’intérieur des dômes blancs, pour ce qui allait devenir un lockdown de cinq mois : « Au début, on pensait qu’on serait là juste quelques heures.  On avait juste le droit de sortir pour fumer au smoke pit et on devait retourner en dedans. On était tassés comme des sardines… Quand ils ont commencé à nous distribuer des box lunches, on savait qu’on serait là pour un bout de temps… », explique le caporal William Jalbert du 25e Régiment de Génie de Combat.

« Les hommes ont rapidement perdu leur dignité et leur humanité.  Les conditions les ont obligé à développer une société tribale basée sur la loi du plus fort », nous a aussi indiqué le capitaine Olivier Richard du 2e Régiment des Blindés, avant d’ajouter: « Après quelques jours, un groupe de caporaux ont attaqué les cooks qui contrôlaient la machine à faire griller le pain. Ils ont embusqué les pauvres cooks, pendant qu’ils remettaient du sucre rouge dans la distributrice à jus ». Pour sa part, se déclarant grand chef de son dôme blanc, le caporal Kevin Martel, maintenant nommé Bongo et couvert de peinture tribale et de plumes, nous a simplement dit: « Celui qui contrôle le grille-pain contrôle le dôme ».

TEMPLATE IMAGE ARTICLE

UNE ENQUÊTE INFRUCTUEUSE

Après la disparition du drapeau du EW, le colonel Forest a rapidement fait venir ses deux meilleurs MP, le caporal Roberge et la caporale Laflamme, pour tenter de retrouver le drapeau. « En tant que MP, notre stratégie est toujours la même.  On rencontre chaque personne une par une, pis on leur dit: On sait que c’est toi, tes amis ont dit que c’était toi.  Normalement, le coupable va avouer quand on va tomber dessus… », nous a expliqué la caporale Laflamme.  « Moi, ce matin, j’ai oublié de mettre mes pantalons » a ajouté le caporal Roberge.

Malgré l’expérience des deux policiers militaires, le drapeau n’a jamais été retrouvé jusqu’à ce jour.  Le colonel Forest a du levé le lockdown parce qu’il y avait trop de décès de cooks dans les dômes blancs du P12 et parce que les ex-femmes des militaires lui mettaient beaucoup de pression parce que les chèques de pension alimentaire n’arrivaient plus depuis mai.

Malgré ses crimes, Bongo pourra reprendre son poste de cantinier au 1er bataillon sans punition, étant donné les conditions exceptionnelles du Wainwright Lockdown 2018.

 

– Article par le caporal-chef Philippe Doucette pour Le Bleu et Or.

 

Publicités

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s