UNE PREMIÈRE JOURNÉE DE CONSOMMATION LÉGALE DE CANNABIS POUR NOS MILITAIRES

BFC Valcartier, Qc. – En ce 17 octobre 2018, le cannabis récréatif est finalement légal à travers le pays, suivant la promesse du gouvernement fédéral.  Malgré certaines restrictions, les militaires des Forces Armées Canadiennes ont, eux-aussi, la permission de consommer du cannabis sans prescriptions.  En ce mercredi fatidique, le Bleu et Or a envoyé plusieurs équipes de reporters pour évaluer l’impact de la légalisation sur les troupes.

UNE JOURNÉE QUI COMMENCE TARD

Si l’armée a tendance à faire toutes ses activités très, très tôt, cette journée fut bien différente.  « Les premières voitures ont commencées à arriver vers 10h20 ce matin mais les militaires avaient de la misère à me dire exactement où ils allaient sur la base sans s’étouffer de rire.  Ça a créé un bouchon monstre à l’entrée de la base… » Nous explique Richard Boulianne, 91 ans, commissionnaire depuis le début de la Guerre de Corée.  Les policiers militaires ont eux-aussi dû s’adapter : « D’habitude on arrête chaque auto qui va à 51 km/h ou plus, et on lui donne une grosse amende salée.  Par amende salée je parle d’un gros ticket, pas d’une noix avec du sel là… Anyways, la voiture la plus rapide qu’on a vue ce matin allait à 23 km/h… On sait pas trop pourquoi… » Nous a indiqué le caporal Roberge, membre du 25e détachement de Police Militaire.

« Les troupes étaient finalement formées sur parade vers 11h45… Avec leurs barbes pas faites, leurs bottes civiles, leurs patches et leurs yeux rouges, ils avaient vraiment l’air du côlisse »  nous a bêtement dit l’adjudant-chef Sylvain Lambert, sergent-major régimentaire du 25e Bataillon des Services.  « Certains étaient même en full-lifa sur parade.  J’avais pas vu de full-lifa sur parade depuis la Somalie…  Pis ils ont ben du rire pendant 20 minutes quand le sergent Taillon a lâché un pet de parade pendant l’alignement… Une chance que je libère dans 5 mois. » A-t-il terminé avant d’aller réveiller l’un de ses caporaux, endormi sur un forklift.

BO Druggy

LES ACTIVITÉS DES MILITAIRES RALENTIES PAR LE CANNABIS

L’entrainement des militaires semble avoir été grandement affecté par la consommation du cannabis.  Du côté des Transmissions, qui testaient leurs nouveaux systèmes de communication aujourd’hui même, les tâches les plus simples sont devenues complexes et ardues, comme le témoigne la transcription suivante :

*Début de la transcription*

Signaleur 1 : Papa Uniforme 1, ici… Heeeummmmm… Heeeeeuuuuu…
Signaleur 2 : Dude…
Signaleur 1 : …Hahahaha attends bro…
Signaleur 2 : …Hahahaha…
Signaleur 1 : …Duuuuuude…
Signaleur 2 : …Pour vrai big… Hahahah…
Signaleur 1 : …Hen?…
Signaleur 2 : …PffffffHahahahaha…
Signaleur 1 : …Hahahahaha dude…! Attends!… Hahahahaha…….

*Fin de la transcription*

De l’autre côté de la base, plusieurs membres du 2e bataillon du 22e Régiment d’Infanterie devaient compléter leur cours de premiers soins.  « C’est déjà assez difficile de garder la concentration et le sérieux des 22 quand on sort les mannequins pour faire le RCR… Aujourd’hui ça a juste été impossible… » Nous a expliqué la caporale-chef Annie Robert du 25e Régiment Médical de Campagne avant d’ajouter: « Quand on a sorti les bébés d’entrainement, on a complétement perdu le contrôle sur eux… Moi je prends off jusqu’à lundi pour vrai. »

BO Baby head

La journée s’est terminée vers 19h, alors que les militaires se sont lancé comme des vautours sur les poutines des cantines de la base, fonctionnants à plein régime pour l’occasion.

 

– Article par le caporal-chef Philippe Doucette pour Le Bleu et Or.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s